• Base élèves, bis et rebis

    Base élèves, bis et rebisVous l'savez chers et rares twit'amis (1374 tout de même) , j' suis directeur d'une école à 8 classes, avec des élèves donc, et une journée de décharge par semaine.

    J'suis, comme vous sans doute, compagnons de galère, plongé dans base élèves,  cette application informatique des effectifs, logiciel sensé avoir été amélioré pour tenter d'en faire un outil utile pour les écoles.

    Depuis une semaine, je trime, sue, m'énerve… sur cette tâche administrative! Ben oui, faut que tout soit OK pour le 12 septembre, date fatidique imposée pour la … validation des effectifs !

    Entre les élèves arrivants non radiés, les CP perdus dans les labyrinthes numériques et impossibles à récupérer, les répartitions des élèves dans les différentes classes, les lenteurs et coupures de mon réseau WEB, l'ergonomie épuisante d'un logiciel mal foutu… il m'a bien fallu 4 heures pour cette première phase de mise à jour.

    Mais voilà t'y pas que la Municipalisé s'est mis dans la tête d'utiliser les adresses des parents pour envoyer des courriers aux familles !

    Alors vous m'connaissez, je'm dis qu'il faut mettre les adresses à jour, les numéros de téléphone, les personnes à contacter en cas de problème… et là, foi de directeur, il me faut au moins 2 heures par classe!

    Et de suer, trimer, m'énerver à nouveau,  entre lenteurs , coupures et… défaillances du système!

    Tout ça pour une utilité quasi nulle: je ne m'en sers en effet que pour … les listes électorales! Pour le reste, je suis obligé de me constituer des listes avec mon bon vieux excel , avec les renseignements dont j'aurai besoin pour renseigner les enquêtes de l'éducation nationale et de la Municipalité qui me demandent des informations non prises en charge par Base élèves !

    Nombre d'élèves ayant bénéficié d'un de l'Accompagnement éducatif et susceptibles d'avoir fréquenté l'APC, nombre d'élèves ayant une dérogation par niveau, nombre d'élèves par langue enseignée et par classe, etc...

    4 heures pour une première phase de mise à jour, 16 heures pour la deuxième phase… ça fait 20 heures de travail, 4 jours de décharge de direction, un mois complet rien que pour un système qui se serait amélioré !

    Ah oui, j'ai oublié de vous dire ! je suis seul, sans aide à la direction, donc je me coltine tout le reste ...

    Alors hier soir, en rentrant à 19h15 chez moi, j'ai ouvert une enveloppe de ma banque !

    240 euros… Je gagne 240 euros en plus pour faire des journées de 12h ! Je sais, je sais ce que vous allez me dire !

    Je me débrouille mal ! Mais sachez que pour moi, un Directeur c'est bien autre chose qu'un gestionnaire de tâches administratives ! C'est avant tout un pédagogue chargé d'élèves, un animateur d'équipes pédagogiques, un "metteur en synergie", un identificateur de besoins, un … 

    Bref ce qui est essentiel est ailleurs ! Quand on est dévoré par ce type de tâches, on n'est pas centré sur la mission essentielle: la réussite scolaire !

    3 euros de l'heure sup! 

    Bon allez, bien l'bonjour, je retourne à l'école… car visiblement , Base élèves n'aime pas les Mac, et lundi j'aurai bien autre chose à faire !

     

     

     

    « L'école , ma petite entreprise ?εὑρίσκω, eurisko, heuristique et tutti quanti »

  • Commentaires

    1
    Felix
    Samedi 6 Septembre 2014 à 13:16

    Cher collègue,


    je suis passée par là, moi aussi, jusqu'à ce que je décide que si l'EN m'obligeait à utiliser un outil, et bien, il n'y avait aucune raison pour que je "bricole" avec d'autres outils de ma fabrication.


    Ainsi, depuis 6 ans à peu près, je n'utilise plus que Base élèves. Alors oui je suis passée par la mise à niveau de la base (les informations minimum au début, puis progressivement des informations supplémentaires, en laissant de côté les CM2 qui vont bientôt partir et en me concentrant sur les CP qui devraient bien rester 5 ans). Oui, souvent je n'ai pas pu fournir exactement la statistique demandée, mais là je réponds tout simplement que mon outil ne permet pas de le faire (- Et c'est quoi votre outil ? - Ben, Base élève, donc s'il ne sait pas faire...).


    Aujourd'hui, bon an mal an, cette application toute pourrite (je pourrais gloser à l'infini sur son ergonomie qui en dit long sur la performance de l'EN dans le domaine numérique) suffit à réaliser mes tâches de directrice (8 classes aussi) sans que je sois obligée de réaliser des tâches en double.


    (Bon, j'avoue, j'avoue, j'extraie de temps en temps les données pour bidouiller quelque chose sur Excel)


    Et je finis par essayer d'expliquer à la Mairie que s'ils ont besoin des adresses des parents, et bien elles sont à leur disposition dans Base élève et qu'ils n'ont pas besoin de me déranger pour ça !


    Je prévois une réaction du diaboliseur de Base élève ("Base élève c'est le MAL"). Je n'ai jamais compris cette position, peut-être parce que je viens d'un monde où la numérisation des données personnelles existe tout simplement. Tout le monde souhaite voir sa consultation chez le médecin remboursée rapidement ou sa nomination communiquée dans les heures qui suivent la décision : tout cela ne marche que grâce à des bases de données. Bien sûr, aux débuts de Base élèves, il était nécessaire d'être vigilant sur la nature des données traitées (voir plus haut la performance de l'EN dans le domaine numérique) et les premières réactions ont été salutaires, mais aujourd'hui, personne ne me convaincra que "Base élève, c'est le mal" (à part le mal à la tête quand je cherche pour la énième fois comment admettre les GS de la maternelle d'à côté - je ne fais ça qu'une fois par an et c'est vraiment ...)


    Allez hop, cessons d'essayer de faire mieux que ce que les outils mis à notre disposition nous permettent de faire, "Je ne suis pas un héros" et il reste malgré tout trois tonnes de boulot à faire.


    Bon courage à tous, nous ne sommes pas sortis du tunnel de septembre !

    2
    Samedi 6 Septembre 2014 à 14:17

    Base élèves, le mal…. Pas mon propos tout ça !  C'est un prétexte ! Base élèves est essentiellement un outil de gestion des moyens humains , un outil de pilotage comme on dit !

    Rapport temps passé/utilité!  

    Le directeur est un aquarelliste qui donne une couleur au projet pédagogique et éducatif de l'école , il doit d'abord être un expert péda et un coordonnateur d'équipe  et ne pas perdre son temps à des tâches qui l'écartent de l'essentiel > se centrer sur ce qui doit mobiliser tout le monde : la réussite des élèves . Et là chacun sait qu'il y a du travail !

    À priori, je n'ai rien contre… mais il faut aux directeurs des aides administratives pour qu'enfin ils aient le temps de l'essentiel !

    Quant à la Municipalité, n'oublions pas que c'est le Maire qui inscrit les élèves dans une école. Pourquoi les services municipaux ne renseigneraient-ils pas les premières données ?

    PS: je connais bien "bases élèves" … pas ma première direction ;-)

    3
    Felix
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:12

    Tout à fait d'accord ; et je n'ai jamais pensé que tu diabolisais BE1D ;-)

    Au fait, ma mairie est bien dressée, c'est à l'inscription que sont saisies les infos état-civil et adresse, et c'est ça de moins à faire, surtout pour ma collègue de maternelle (quand les CP arrivent, tout est déjà fait)

    Et au final, je passe assez peu de temps sur ces tâches qui effectivement ne sont pas le centre de mon activité et peuvent être réalisées par une aide administrative, mais voilà un autre sujet !

    Bon week-end !

    4
    Samedi 6 Septembre 2014 à 20:43

    Merci à toi collègue ;-)

    Bonne soirée !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :