• Brèves de Mai

    Procrastination, pensée vagabonde, ...

    Compétence

    La compétence, je l'ai déjà dit, n'est pas automatiquement liée à un statut ou une profession. Un diplôme, Bac + 5 ou 9, ne vaut pas reconnaissance. Une compétence se démontre en acte.

    Force est de constater que l'enseignant de ce siècle (qui n'a jamais été aussi diplômé) a beaucoup plus de mal à se faire reconnaître que notre glorieux prédécesseur, hussard de la république  ! Là où il suffisait d'avoir quelques connaissances que le commun des mortels n'avait pas , il faut maintenant enseigner des savoirs détenus par la plupart des parents...

    Notre savoir professionnel se situe dans des zones bien plus  expertes: la pédagogie et la relation !

    Et la faible formation de ces dernières années est loin d'être à la hauteur !

    Professeur des écoles, un métier plus compliqué...

    "L'enseignant de 1950 avait un salaire de capitaine, il a aujourd'hui celui d'un adjudant ! " dit fréquemment un de mes éminents collègues en retraite!

    Mythe ou réalité ?

    La reconnaissance d'une profession repose aussi sur sa rémunération ! Un salaire de plus en plus faible, des conditions d'exercice beaucoup plus complexes, une exigence de résultat qui presse nos jeunes collègues comme des citrons, des burn-out en augmentation, ... 

    On gagne moins qu'un enseignant d'autrefois pour faire un métier plus difficile, avec des exigences de résultat que l'on veut faire porter sur nos seules frêles épaules!

    À bas PISA ! Laissez-nous souffler un peu !

    Faut-il alors s'étonner de la faible attractivité du métier auprès des jeunes diplômés ? 

    Et les hommes ?

    La conférence pédagogique est le seul espace où tous les enseignants d'un secteur se retrouvent !

    À chaque fois , je fais l'état de nos forces, nous les HOOOOOmmes !

    À part quelques vieux barbons comme moi, il n'y a plus d'homme parmi nous ! 

    Et c'est bien dommage, car l'éducation n'est pas qu'une question de … "femme" !

     Peut-on tout dire ?

    Sur le chemin de l'école, je branche ma radio préférée (France inter) pour essayer d'échapper à mes obsessions professionnelles !

    Sans succès ! La plupart du temps , je ne retiens que des bribes de conversations ou d'informations… 

    "J'aimerais pouvoir dire à mes amis tout ce que je pense d'eux, tout en restant ami avec eux… mais c'est impossible! "

    Pas moyen de me souvenir de l'auteur de cette vérité … Un écrivain , mais lequel ?

    Toujours est-il que ce trait d'humour m'a renvoyé à une discussion que nous avions eu récemment avec quelques collègues: "Y-a-t-il une qualité à tout se dire ?"

    Hé bien , non… of course !

    Avant de dire ce que l'on pense, il faut toujours se demander quel effet cela produira sur l'autre !

    Ça s'appelle "l'empathie" !

    Dire ou ne pas dire , comment le dire ? Parce qu'il n'y a rien de pire, parfois, que ne rien dire !

    C'est compliqué ? Ben oui, comme la "communication" !

    « ZIG et ZAGEnseignement spécialisé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :