• Cérémonie de passage

    Les familles investissent peu l'espace scolaire.

    La réussite scolaire n'est pasCérémonie de passage toujours un enjeu partagé et il arrive parfois que parents et école se renvoient stérilement la responsabilité de l'échec  . Certaines familles, pour des raisons consumméristes et/ou culturelles, attendent  tout de l'école sans prendre conscience de l'importance des rôles respectifs dans les apprentissages, et en particuliers: impact de la langue, de l'expérience, du regard porté sur l'école et les enseignants, ... 

    Ce consensus très inégal à propos de l'école constitue l'un des obstacles à l'amélioration des résultats scolaires. 

    D'une façon générale, notre société ne propose plus les étapes de maturation permettant à l'individu de se sentir singulier dans un collectif uni, soudé par des valeurs partagées.         

    L'école n'est plus toujours perçu comme un espace protégé, dédié et porteur de ses propres règles: les intrusions, les conflits  entre les valeurs défendues à l'école et celles vécues à la maison sont parfois tellement forts qu'ils provoquent des conflits de loyauté...

    Bien des élèves sont des enfants insécures, empêchés d'apprendre par des problèmes familiaux envahissants.: faire de l'enfant, un objet de fierté...

    Il s'agit de multiplier les initiatives visant de faire de l'école un cadre conteneur et contenant, libérateur de la pensée pour ce qui lui est spécifique: les apprentissages.

    C'est dans ce cadre  que se situe notre cérémonie de passage, de la grande section au CP, de l'école maternelle à l'école élémentaire .

    Remettre du symbolique dans l'école, à la manière de F. Oury... 

    L'école, le creuset où se fondent les valeurs de la République et la citoyenneté.

     

    « Partenariat... l'avenirEst-ce bien raisonnable ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :