• Compétence, vous avez dit compétence ? (2)

    Le buz, vous disais-je ! Quatre twit'amis ont répondu à ma question "Qu'est-ce qu'une compétence ?"

    "Il est frappa-dingue!" , pensez-vous ! si, si, je vous entends penser!

    Mais sachez-le, je ne suis pas le seul à parler péda sur le Web en ce moment ... Bon, vous m'direz, qui se ressemble s'assemble, même sur le WEB !

    Twitter est un espace "Coué" où chacun cherche à se rassurer ! La congratulation réciproque y est une pratique dominante! C'est aussi un formidable espace de circulation d'informations...

    Bon, revenons à mes moutons! Qu'est-ce qu'une compétence ?

    Compétences, vous avez dit compétences  ?Vos l'savez sans doute pas, mais JE suis COMPÉTENT dans au moins UN domaine: je sais faire le café comme personne chaque matin, tôt, au lever du jour (ce qui explique que j'e n'écris qu'à cette heure-là, j'peux pas, décemment, passer l'aspirateur!).

    J'ai développé  cette compétence au fil du temps,  parce que j'aime faire plaisir autour de moi... Se réveiller avec une bonne odeur de café flottant dans la maison !

    Bon, j'aime faire plaisir, alors j'ai appris...

    Vous croyez que c'est facile ? Un peu de café pris au hasard dans vot' rayon de supermarché, de l'eau bouillante (trop) et une bonne cafetière? Que nenni!

    Pour faire un bon café, il y a des règles à respecter, des choix à faire...

    Faut d'abord savoir que le café est un concentré d'arômes (1200 paraît-il) et que l'on parle du café comme d'un vin!

    Un café de qualité, une torréfaction récente, une mouture de l'instant, ni trop fine ni trop grosse, un bon dosage  - 60g par litre d'eau, ni plus ni moins - et une multitude de petits gestes à faire dans l'ordre....

    Choisir et régler son moulin, le nettoyer, moudre le café au bon grammage, doser,  tasser (retourner le porte-filtre , si le café tombe, c'était pas assez  et il vous faudra recommencer et faire du ménage) , préférer 8 à 10 bars de pression pour une durée de 25" , choisir la bonne tasse (épaisse, à fond ovoïde...)

    Bon après, il faut apprendre à le déguster, mais c'est une autre compétence...

    Hé ben voilà, vous avez une idée de ce qu'est une compétence...

    Une compétence englobe un ensemble de savoirs (connaissances déclaratives), savoir-faire (connaissances procédurales) et savoir-être (attitudes) qui "permettent à un individu d'exercer efficacement une activité considérée généralement comme complexe".

    Elle s'exprime dans la réalisation d'une tâche ou dans le traitement d'une situation.

    Hé oui, pour faire un bon café, faut mettre en oeuvre des attitudes, des savoirs faire et des savoir être.

    Attitudes (savoir être) ... Motivation (faut avoir envie de s'lever chaque matin pour faire plaisir à l'être aimé!) , curiosité (il a fallu se documenter) , créativité (chercher, essayer, trouver...), contrôle de soi (un bon café nécessite calme et précision), rigueur...

    Savoirs (connaissances déclaratives) ... Bon j'vous fais pas un dessin, suffit de relire ce qui précède!

    Savoirs faire (connaissances procédurales, capacités) ... Mesurer, doser, transvaser habilement, ordonner, mettre en oeuvre des habiletés motrices...

    Le révélateur de la compétence, c'est le niveau de résultat du travail effectué: le mur terminé du maçon, le café matinal  pour moi... Inutile de vous dire qu'avec le temps, j'suis devenu expert, performant: j'suis progressivement passé d'une juxtaposition hésitante et maladroite  à une intégration fusionnelle de tous ces savoirs à mobiliser ! Bref, j'réfléchis même plus !

    On confond souvent compétence et capacité: une compétence est contextualisée, dans un domaine précis, déterminé... Une capacité est décontextualisée, stabilisée, reproductible et transférable dans différentes situations: mesurer, doser, transvaser... sont des capacités. Faire le café est une compétence, et pour ça, je mobilise des capacités.

    Bon j'cause, j'cause et j'entends des bruits, la maison se réveille! Il est temps d'aller faire la café!

    Mais attention, j'suis expert pour le café, pas pour le p'tit déj' : là, il faudrait ajouter croissants et pain frais !

    Ah, au fait, avant d'vous quitter... Travailler par compétences, ça change quoi ? Parce que si ça change rien, autant ne pas en parler !

    À vous d'me dire ! et ma façon d'voir les choses... demain ;-)

    Compétences, vous avez dit compétences  ?

     

    « Compétences par ci, compétences par là ... (1)Travailler par compétences, ça change quoi ? (3) »

  • Commentaires

    1
    Bécassine69
    Vendredi 2 Août 2013 à 23:54

    Si un matin, Madame fait la grimace en buvant son café, (évaluation négative), comme vous en avez la compétence et que vous êtes motivé, vous allez aussitôt analyser la situation et trouver de façon autonome la cause de ce goût désagréable pour y remédier. Avez-vous bénéficié d'une pédagogie par compétence enfant ?

    Dans l'idéal, si on travaille sur une recette, les élèves devraient la faire, si on travaille sur la lettre, ils devraient en envoyer une, etc, la classe serait une usine à projets qui donnent du sens aux apprentissages.

    Est-ce que c'est là que vous allez reprendre votre idée du complexe, de l'implex (j'aurais dû lire La pédagogie pour les nuls... je ne connaissais pas ce terme) et du simple ?

    Je vous lis souvent mais je ne mets pas beaucoup de commentaires, encore faut-il avoir quelque chose à dire... 

    Moi, c'est le soir que je cogite, le matin, même un bon café n'y fait rien ! Et en plus, c'est les vacances...

    2
    Bécassine69
    Samedi 3 Août 2013 à 00:05

    La preuve, je ne sais même pas l'écrire (implexe) 

    3
    Samedi 3 Août 2013 à 07:25

    ;-) merci pour ce message plein d'humour... je crois que l'on peut devrait pouvoir parler de choses sérieuses avec légèreté, même en conf péda ! 

    Ai-je bénéficié d'une pédagogie par compétence étant enfant ! Que nenni, je suis un pur produit de la pédagogie transmissive... Mais, par contre, n'ayant aucun jouet sophistiqué et finalement très peu de jouets, nous investissions énormément le jeu symbolique ... Ces jeux nous conduisaient dans des projets personnels de construction, tâches complexes par excellence: il nous fallait anticiper, contrôler, essayer, recommencer.... Nous apprenions beaucoup par essais-erreurs, même dans nos activité sportives! 

     

    4
    Samedi 3 Août 2013 à 08:32

    Bonne odeur de café ce matin au lever du soleil et des pensées pour vous ! Bonne journée et très bonnes vacances!

    5
    Dimanche 4 Août 2013 à 10:30

    Merci pour ces réflexions matinales dont la forme ajoute à la qualité du fond.

    Je vous rejoint tout à fait sur la confusion entre compétence et capacité ! Effectivement une compétence est contextuelle, elle est par essence associée à un contexte. Les compétences transversales / générales me semblent de fait autant d'objectifs intrinsèquement inévaluables en soi, il nous faut les recontextualiser.

    A mon sens il nous manque des modèles pour analyser ce qu'est une compétence. Tout en rappelant très justement qu'une compétence est à l'articulation des savoirs / savoirs-faire / savoirs-être (ou autres termes reprenant cette définition tri-partite) vous utilisez un modèle impliquant une parcellisation, un découpage de la compétence en micro-compétences.

    Coulet (2011) a élaboré le modèle MADDEC permettant de décrire, évaluer et développer les compétences. Celui-ci est présenté dans l'article

    J.-C. Coulet « La notion de compétence : un modèle pour décrire, évaluer et développer les compétences », Le travail humain 1/2011 (Vol. 74), p. 1-30.
    URL : www.cairn.info/revue-le-travail-humain-2011-1-page-1.htm.
    DOI : 10.3917/th.741.0001.

    Je me suis appuyé sur ce modèle cette année pour travailler et évaluer par compétences, celui-ci me semble t-il permet de dépasser ce saucissonage des compétences en micro-objectifs et permet l'abord de la complexité de la compétence.

    Belle journée !

    Nicolas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :