• Conte pédagogique N°4

     

    Vendredi soir, 16h45 ... Sortie du périscolaire ! Ce n'est plus l'école, mais c'est à l'école....

    Des enfants sortent , accompagnés de leurs éducateurs, des vacataires payés par la Municipalité pour surveiller les "études" !

    Je suis sur le trottoir, présent, disponible.... observateur.

    Une éducatrice arrive au portail avec ses élèves, légèrement en retard. Quelques rares  parents attendent, ce sont des grands qui rentrent souvent seuls à la maison!

    Un enfant s'approche et déclare à l'éducatrice qu'il a oublié... un vêtement ! 

    "Si vous aviez été plus calmes à la sortie, sans doute n'aurais-tu pas oublié ton vêtement !" dit-elle d'une voix posée.

    Voilà qui explique sans doute le retard !

    Avant même de répondre (positivement ou négativement?) à la demande , le père se précipite, montre du doigt l'éducatrice et lui interdit ... d'AGRESSER son enfant. 

    Colère contenue que l'on sent néanmoins menaçante !

    Éducatrice décontenancée, impuissante devant ce qui, pour le coup, semble être ressenti comme une vraie agression!

    Je m'interpose, tente de comprendre ce qui peut justifier une réaction si disproportionnée , cherche à faire verbaliser un éventuel contentieux, expliquer, trouver une solution...

    Ce soir là, je n'ai pas su trouver les mots... pas moyen d'entrer en relation!  L'échange est resté très courtois , la discussion calme et mesurée, mais  fin de non recevoir ! Tension palpable !

    Le lendemain, je suis au portail comme souvent ... symboliquement présent et disponible !

    L'enfant arrive, fait un arrêt vers moi, me dit bonjour... et m'offre timidement une feuille pliée en quatre  !

    J'ouvre le document, et découvre ... un dessin fait à la maison !

    "Merci Hari, ton cadeau me fait vraiment très plaisir !"

    Hari aime son papa, il a confiance en moi et sait que je suis là pour le protéger, exigeant et bienveillant (si, si)! Il sait bien qu'il n'a pas été très sage et que sans doute il méritait la remontrance de son éducatrice !

    Alors il est en conflit de loyauté, coincé entre un père qu'il aime et un adulte qu'il sait protecteur et exigeant!

    Cet enfant a su gérer avec intelligence un conflit interne qui peut empêcher d'apprendre sereinement: en offrant son dessin, il m'a permis de lui dire...

    "Reviens à l'école tranquillement, tu peux laisser de côté cet incident !"

    Quand l'alliance entre parents et enseignants n'existe pas , alors l'enfant est perdu entre des adultes à qui il aimerait bien faire plaisir !

    C'est ce qu'on appelle un conflit de loyauté, et ça peut empêcher d'apprendre !

     

    « Je veux être un "passeur"Trop gâtés ? »

  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Décembre 2014 à 07:23

    Je me permets  d'insérer ici un des commentaires reçus sur Twitter:

    "Bravo pour ce conte, et cette relation respectueuse qui sera forcément contagieuse !"

    Ce dernier adjectif traduit bien nos tentatives qui visent la contagion horizontale...des attitudes!

    Possible ou impossible ? Nous verrons bien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :