• Des nouvelles des RASED

    Mais oui, que deviennent-ils ? Même sur Twitter, on n'en parle plus !

    Rarement professionnels de l'Éducation Nationale auront été aussi malmenés. 

    Par leur hiérarchie, mais aussi par certains pairs. Il suffit pour s'en convaincre de lire cet article trouvé dans les Cahiers Pédagogiques qui "l'ont sorti des oubliettes du WEB" le 27 juillet 2013, un article qui démontre à quel point la tendance est forte de généraliser à partir d'une expérience locale ou d'une représentation, et à quel point la question de la difficulté scolaire est méconnue, même par ceux qui sont censés transmettre le métier ... J'en fus, et inutile de préciser à quel point le glissement du maître formateur vers le maître spécialisé a modifié mon regard sur la difficulté lourde et durable: glissement professionnel difficile!

    N'entend-on pas d'ailleurs, à peu près les mêmes propos généralisateurs et injustes sur les conseillers pédagogiques et maîtres formateurs?

    Débat stérile ! Navrant !

    Sans doute les RASED portent-ils une partie de la responsabilité d'une telle incompréhension de leur métier. Bien sûr des dérives sont possibles, et sans doute ont-elles été observées ici ou là! Bien sûr, tout dispositif doit être en mesure de s'observer pour évoluer!

    Lassés par ces agressions à répétition , beaucoup d'enseignants spécialisés ont fui les RASED ! 

    Force est de constater que bien des IEN sont actuellement débordés par les situations de crise qu'ils ne savent plus comment gérer ! Peur du burnout, mesdames et messieurs survivants des RASED, au secours ! Mais oui, mais voilà, y'a plus personne, et va falloir éteindre le feu qui couve!

    Et on a affaibli les rased sans prendre la précaution de former les équipes au questionnement de la difficulté !

    Tout dispositif, dès qu'il est crée, travaille à sa survie! Il en est des RASED, comme des maîtres formateurs, des conseillers pédagogiques et des IEN. 

    Analyser les "métiers"et les dispositifs sans agresser les personnes, ça doit être possible ! J'ai été enseignant en maternelle et en élémentaire,  maître formateur, conseiller pédagogique, maître spécialisé et directeur, et je peux vous l'affirmer, ce n'est pas la fonction qui détermine l'engagement, mais bien l'individu qui s'engage ou non, quel que soit le poste occupé.

    Ce qui me choque finalement dans cet article, c'est ce qui pourrait se cacher derrière, c'est la forme, c'est le regard porté sur les personnes ! Dommage, certaines des propositions auraient mérité étayages, analyses, discussions, controverses positives...

    Oui, questionnons les dispositifs (l'inspection, la formation initiale et continue, l'aide à la difficulté, la classe...) avec distance et modestie, et acceptons la différence,... Cultivons le doute, élevons le débat ! 

    Et soyons sûrs d'une chose! Rien n'est jamais aussi simple ! Et non, la difficulté scolaire n'est pas qu'une question de pédagogie (et c'est un pédagogue qui le dit!) .

    Mais moi aussi, j'ai lu cet article avec mes filtres, et peut-être ai-je mal perçu l'intention de son auteur ? Mais qu'ai-je besoin de lire péda un 29 juillet caniculaire ! La chaleur me met de mauvaise humeur! 

    > On pourra lire ou relire la réponse faite par la FNAME.... Réponse de la FNAME   

    « La pédagogie du cintre et du portant.Méfiez-vous des sites de partage ! »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 00:31
    Mais pourquoi ressortir maintenant ce vieil article qui nous a fait tant de mal en son temps?
    Il était bien là où il était: oublié au fond du web ...
    2
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 00:45
    Il y avait même eu à la même époque (2004) dans les mêmes cahiers pédagogiques une réponse de fname http://www.cahiers-pedagogiques.com/Enseignants-des-RASED-definissez-vous
    3
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 06:45

    Il a été ressorti des oubliettes par les Cahiers Pédagogiques le 27 juillet 2013  comme l'un des 15 arrticles "préférés"... Et c'est là que je l'ai redécouvert!

    4
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 10:32
    Je comprends mieux (enfin, toi point de vue, pas le leur!)
    C'est ce qui s'appelle tirer sur l'ambulance...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :