• εὑρίσκω, eurisko, heuristique et tutti quanti

    EURISKO  εὑρίσκω"EURISKO".... "je trouve!"

    Il y a cette année, dans la liste des actions de formation proposées par l'IEN, une animation intitulée "cartes heuristiques" !

    Hein , quoi , késako, qu'est-ce qu'ils ont encore inventé ? 

    Allons, allons les z'ami(e)s ! Soyons ce que nous attendons de nos élèves ! 

    Soyons  ouverts sur le monde , assoiffés de  connaissances !  Analysons, retenons ou rejetons, ... mais en connaissance de cause !

    La curiosité, le désir de savoir et comprendre... Comment l'attendre de nos élèves sans en éprouver soi-même le besoin?

    Hé ben moi, figurez-vous , suis un adepte de la première heure de ces cartes mentales ou heuristiques, topogrammes, cartes des idées, schémas de pensée, cartes conceptuelles , arbres de pensée ou mindmapping si vous z'êtes modernes ! Appelez-les comme vous voulez, même s'il y a des nuances pour les spécialistes !

    Bon, bon , d'accord, j'exagère ... Première heure?  Aristote en avait déjà développé le concept !

    Je les utilise à deux niveaux, dans ma fonction de maître spécialisé et dans ma mission de directeur (exemple ici) ...

    Comment, comment ?

    Un même outil pour des élèves en grande  difficulté et pour les enseignants

    Hé ben oui, et pour les mêmes bonnes  raisons !

    Alors soyons clairs chers z'amis, point de miracle en pédagogie, ce n'est qu'un moyen supplémentaire (complémentaire) pour amener les élèves à mieux se représenter l'objet d'étude ou la procédure mentale à mettre en oeuvre pour réussir une tâche scolaire ! Histoire de conceptualisation ! 

    Outil de représentation et de verbalisation par les élèves ! Outil d'expression de la pensée !

    Élaborer ses connaissances avec ses propres mots enrichis de ceux de la "leçon", c'est quand même mieux qu'un résumé photocopié dans un bouquin, souvent vide de sens pour les élèves , rabâché ou ânonné, sans âme mais surtout sans comprendre !

    Je rapproche ce type de pratiques d'autres initiatives en ce moment expérimentées sur le Net , comme les capsules vidéo de Francois Lamoureux... 

    Bref les adeptes de la pédagogie explicite devraient en raffoler ! Amener les élèves à structurer, organiser leur pensée pour l'exprimer clairement !

    Instrument de pédagogie active, loin des gesticulations trompeuses d'une apparente activité sans production de pensée (même s'il faut passer par le "faire, mais c'est un autre sujet!).

    Technique de structuration des connaissances, permettant d'échanger et de communiquer... c'est un aussi excellent outil de "management" pour qui a l'ambition déraisonnable de piloter une équipe.

    Des jeunes collègues de mon école font actuellement des tentatives!  L'équipement numérique de notre école prévue dans les 2 ans devrait ouvrir de nouvelles perspectives dans ce domaine et pourquoi pas, contribuer à faire évoluer certaines pratiques !

    Un instrument de pensée et d'expression de la pensée devrait au moins susciter la curiosité de tout enseignant désireux d'enseigner! 

    Mais un outil ne sert à rien si l'on ne sait l'utiliser !

    Hé ben moi, vais y aller à cette animation , en espérant un cheminement de la technique vers la pédagogie ! 

    « Base élèves, bis et rebisLiberté pédagogique »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :