• Haut les coeurs !

    Bons, chers twitt'amis enseignants , vous l'savez... l'ambiance est plutôt morose dans le métier depuis quelques années.

    Non, non, inutile de me fustiger, ne vous réfugiez pas derrière votre optimisme habituel, je vous connais  ! 

    Sentiment justifié ou non d'une dévalorisation de la profession, ampleur d'une tâche que l'école sera sans doute bien impuissante à réaliser seule, individualisme ambiant, fatigue face à des élèves qui changent, moins attentifs, plus agités, enfants qui ne connaissent plus le "NON" !

    Alors chers amis, si nous voulons partager des valeurs communes, il faut déjà réinstaller le "NON" dès la petite enfance, histoire de renouer avec la frustration qu'inévitablement Lois et Règlements instaurent, comme rempart de la liberté des autres, comme fondements du respect mutuel.

    Le "NON" socle de la République ?

    Bon, bon, ... je m'égare ! 

    Mais sachez-le, rien n'est perdu !

    Hier une maman m'a dit : " Mon fil adore venir à l'école: il s'y sent bien !"

    Hé ben voyez-vous, cette maman m'a fait le plus beau compliment qui soit , et sans le savoir, elle me donne l'énergie nécessaire pour ... continuer!

    Haut les coeurs !

     

     

    « Oury, Freinet et les autresLa Gazouillette, une mise en lien. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :