• Innovation et refondation?

    J'reviens tout déstabilisé, pour ne pas dire perturbé,  d'une réunion consacrée au pilotage des RRS et des Réseaux ECLAIR.

    Tout nouveau directeur d'une école en RRS (Réseau Réussite Scolaire) , j'me suis aussi retrouvé en même temps Secrétaire du Comité Exécutif de Réussite Scolaire! Rien que ça!

    Bon, parachuté dans cette assemblée d'enseignants innovants et de chercheurs talentueux et visiblement adulés (M. Picard de l'ifé, et un psychiatre dont j'ai oublié le nom, un tribun ) ... j'me suis senti un peu "étranger" ! 

    Changement radical ! La refondation, c'est ici ! Enfin, un début concret...

    Bon, pour tout vous dire, j'ai pris aussi un coup de calgon ! Moi qui ai fait le choix du retour à la source - la classe, la difficulté et maintenant la direction par obligation - j'me suis comparé, j'me suis désolé ! J'ai retrouvé hier de nombreux anciens collègues, des compagnons de route en formation, tous devenus IEN innovants ! Aurais-je raté quelque chose ? Entendons-nous bien, c'est cette dimension innovante qui me fait envie ! Je ne ne crois pas (trop) au hasard, si je ne suis pas devenu IEN, c'est que je n'étais pas fait pour ça! Mais quand j'observe mon (notre?) isolement, je me prends à rêver... d'équipe, de projets, d'enthousiasme partagé!

    Bon, trêve de nostalgie et revenons à nos moutons! (J'aime bien revenir à mes moutons!)

    Comptes-rendus passionnants d'actions originales*, pas innovantes dans le contenu mais dans la mobilisation des énergies, dans la mise en synergie, dans les processus de formation...

    Projets issus d'un fonctionnement horizontal de groupes d'enseignants accompagnés de façon bienveillante par leur IEN et des chercheurs.

    Projets issus d'échanges et/ou d'analyses de pratiques, projet issus du cheminement  long, parsemé de controverses,  d'un groupe de personnes volontaires pour travailler sur un objet d'apprentissage... Ces collègues rayonnent et ont développé une compétence ! 

    Ces enseignants sont comme des navigateurs au long cours: ils ont préparé leur voyage, ont cherché conseils et connaissances, se sont confrontés aux éléments en cherchant des solutions ensemble, dépassant obstacles et échecs,...  Ils en sont ressortis plus forts, plus compétents, mieux armés pour les expéditions suivantes.   Ils sauront s'en sortir, même en cas de défection du capitaine ! 

    Fini le temps du missionnaire et de la bonne parole ! Une révolution dans les conceptions de formation ! 

    Ne m'en veuillez pas, j'ne voudrais pas faire figure de rabat-joie, mais j'ai vu hier un microcosme...  Une assemblée de personnes volontaires réunies par un même engagement, une même éthique professionnelle! Le monde n'est pas à votre image, et toute la problématique reste posée: comment passer de l'innovation à la diffusion de "ces bonnes pratiques" ? Comment ne pas créer des réseaux à deux vitesses: les "innovants" et "les autres" , comment développer ces conceptions du travail en équipe faite de collègues solidaires, quand la réunion des gens qui la compose est tellement aléatoire? 

    Messieurs les chercheurs, passer de l'innovation à la "généralisation" ... 

    Amis explorateurs, vous êtes sur la bonne voie, nous allons essayer de vous suivre, mais le chemin sera long!

    Mais au fait, ce qui semble vrai pour des adultes en formation - la nécessité de cheminer ensemble dans la construction d'une compétence professionnelle - ne s'appliquerait-il pas aussi pour les élèves? 

    * Actions originales, dans le sens où elles s'appuient sur une analyse locale des besoins, sur des hypothèses isues de l'observation et de mises en liens avec des lectures, ... et non sur la reproduction à l'identique d'une recette ...

    « ClartéBillet du petit matin... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :