• La pédagogie, c'est comme la cuisine

    Innovant, ou pas ? Artisan ou artiste ?

    La pédagogie, c'est comme la cuisineAu moment où se crée le CNIRE, Conseil National de l'Innovation pour la Réussite Éducative, la définition du mot innover, "mot valise" utilisé à tort et à travers mériterait d'être défini.

    D'abord, évacuons les idées reçues: "les jeunes enseignants ne seraient pas forcément les plus innovants" titre l'EXPRESS du 23 octobre...

    Ils seraient même très peu innovants dans les 7 premières années de leur carrière, plutôt préoccupés par la recherche de recettes sur le web ou ailleurs ... 

    C'est seulement au bout de 7 ans qu'ils commenceraient à prendre de la distance avec le quotidien et à oser sortir des sentiers battus: ben oui, il faut de la confiance pour oser, et un peu de hauteur que seule la pratique distancée permet ! Mais il faut sans doute en passer par là, se créer sa propre expérience, ...

    Il en est en pédagogie comme en cuisine: avant de devenir un grand chef créatif, il faut apprendre à reproduire les recettes de sa grand-mère !

    Innover c'est autre chose: innover, c'est d'abord une posture.

    Innover c'est partir des difficultés, des problèmes , c'est partir du fond et non de la surface.

    Innover, c'est une fois des hypothèses posées sur des besoins, imaginer des pistes nouvelles, ... et encore pourrait-on encore parler d'adaptation plus que d'innovation.

    Quand je crée de toutes pièces , pour mes élèves en difficulté, des outils "inédits" en réponse à des hypothèses sur les besoins, je n'innove pas... j'adapte ! C'est une façon "créative" d'atteindre les objectifs inchangés de l'école. C'est être artisan plus qu'artiste !

    Quand nous réfléchissons ensemble à une difficulté récurrente, à une compétence jugée levier insuffisamment maîtrisée et faisant obstacle, quand nous imaginons, en réponse, un dispositif qui traverse l'école, alors nous innovons... et nous allons parfois jusqu'à questionner le sens des apprentissages.

    L'innovation est un "bouillonnement horizontal" précise F. Cros.

    Des grands dispositifs innovants (ORLF, mains à la pâte) ont échoué :  l'innovation n'est pas tranférable d'un espace à un autre et il vaut mieux "transférer l'innovateur que l'innovation".

    Et si l'innovation à promouvoir consistait justement à rendre les équipes... innovantes?

    Autres modalités de formation professionnelle, liberté accrue des équipes, formation des individus à la gestion des relations, modalités de regroupements, ...

    Bon y'a des sujets tabous, et c'est pas gagné !

     

    « Connais-toi toi même!Explicite par ci, explicite par là ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :