• Le directeur ? (3)

    Le Directeur n'est pas nécessairement le centre de la vie pédagogique dans une école ! Ses collègues peuvent conduire analyses et projets portant sur des besoins,  dans la cohérence d'une politique globale. 

    Mais qui peut accompagner une équipe dans ce travail de fond ? Qui peut aider justement, à la pose du socle, ces fondations qui permettront à un groupe d'individus de se mobiliser ensemble sur l'essentiel !

    Le directeur est là pour encourager, permettre l'émergence, accompagner les projets... Favoriser dans un premier temps tout ce qui permet au groupe de se construire! 

    Facilitateur !  Parce que ce qui est prioritaire, c'est d'amener progressivement le groupe, les groupes vers l'équipe ! 

    Il prend une place d'autant plus déterminante quand une équipe ne se fédère pas, quand les groupes se constituent uniquement sur des bases amicales (mais ce n'est déjà pas si mal!) , quand la molécule est empêchée par des atomes trop narcissiques...

    Médiateur... Mais la médiation a ses limites!

    L'équipe, ce n'est pas fermeture sur soi, mais ouverture sur les autres, et surtout sur quelque chose !

    Une multitude de projets de surface ne fait pas politique ! Même si ceux-ci sont un premier pas qu'il faut encourager, même s'ils mobilisent les énergies et peuvent parfois constituer de puissants moteurs à la motivation des élèves - attention cependant à ces projets qui ne concernent au final que les adultes et qui ne deviennent jamais des projets "enfantins" - ils ne doivent pas occulter ce qui devrait faire le corps du travail d'une équipe: les apprentissages !

    Multitude de projets disperse et émiette les apports réels !

    Il est plus facile de proposer un corpus plus ou moins artificiellement articulé de projets attrayants - vitrine médiatique d'un établissement - que de se poser les vrais problèmes: comment apprend-on à lire aux 25 élèves d'une cohorte  ? Comment les amène-t-on  à mobiliser et utiliser leur pensée?

    Passer du projet de surface au traitement de fond du problème : comment amener nos élèves à mieux apprendre ? 

    Analyser, faire des hypothèses sur des besoins, et construire ensemble sur ce qui touche aux processus d'acquisition du savoir !

    Un long cheminement dans la vie d'une équipe...  Il faut apprendre la patience!

    Bon, ce n'est que mon avis, et je me trompe peut-être!

    Et il est de toute façon plus facile de causer que de faire !

    « Quelle direction (2)Gazette de notre école »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :