• Le Directeur et ses adjoints

    Le Directeur et ses adjoints

    Loi du 30 octobre 1886 sur l'organisation de l'enseignement primaire:

    art.23:

    "Les titulaires chargés de la direction d'une école contenant plus de deux classes prennent le nom de directeur ou directrice d'école primaire élémentaire."

    Circulaire du 15 janvier 1908:

    "L'école est une, quel que soit le nombre de ses maîtres, et tout enseignement est une collaboration: collaboration des maîtres entre eux en vue de la formation intellectuelle et morale de l'enfant; collaboration des maîtres et des familles. Il n'est pas de conception plus fausse, plus étrangère à nos principes d'égalité et de bonne confraternité que celle qui maintiendrait le directeur et ses adjoints dans un isolement mutuel, le premier concentrant en sa personne toute la vie administrative et pédagogique de l'école, les seconds réduits à une obéissance étroite et bornant leur activité à enseigner suivant des méthodes et des principes acceptés sans discussion et sans foi, et imposés d'autorité. L'unité ainsi obtenue frapperait par avance l'enseignement de stérilité; pour être féconde, l'harmonie doit être faite de l'accord de toutes les bonnes volontés s'employant à l'oeuvre commune..."

    Hé ben, moi qui croyait innover en cherchant à vérifier qu'une direction collaborative et participative était possible!

    Depuis 1908, l'histoire n'a pas pris ce chemin: liberté pédagogique pour chacun d'entre nous, au détriment  parfois de la cohérence de l'ensemble, et charges administratives pour le directeur ! 

    Collaboration et participation restent difficiles, tant ces orientations imposent à chacun de sortir de sa classe pour investir un champ bien incertain: la "direction" au sens de "directions données", le collectif qui fixe un cadre limitant une sacro-sainte liberté pédagogique! 

    "L'oeuvre commune" dont parle la circulaire de 1908 reste d'actualité: le travail d'équipe, on en parle, on le souhaite, des syndicats le revendiquent ... mais on aimerait bien finalement, en rester à sa plus simple expression: l'esprit d'équipe, la solidarité qui permet  de préserver à tout prix sa liberté!

    Les "avantages" sans les "inconvénients" (même si je reste convaincu qu'un cadre à la fois conteneur et contenant est sécurisant!)

    On n'a jamais autant parlé d'équipe qu'à notre époque, où règne pourtant  un Individualisme qui n'a jamais été aussi fort !

    Le Directeur et ses adjointsMais en cherchant à faire sortir les maîtres de leur classe pour s'emparer de la politique éducative et pédagogique de l'école, construire un projet cohérent et partagé, ne prend-on pas le risque de délaisser ce qui reste toujours aussi important, la classe et la construction du scénario pédagogique susceptible d'emmener chacun de nos élèves vers le savoir ?

    Il faut sans doute trouver un équilibre !

     

    (sources: "L'instituteur au début du XXème siècle" Ernest Pérochon)

    Le Directeur et ses adjoints

    « Expliquez-nous...Bonne année les Twitt'amis et bye bye les autres! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :