• Le directeur n'est pas humain...

    Bon, vous l'savez... je renoue cette année avec la direction, un école RRS, 8 classes et une journée de décharge + un mercredi.

    Rien de neuf sous le soleil, je connais cette fonction, je l'ai déjà assumée! 

    Ah si, tout de même ! Après un détour par l'ASH de 4 années, un tsunami de paperasses s'est abattu sur l'école, et ma situation s'est dégradée: je suis passé d'un jour de décharge pour 5 classes en école de quartier avec une EVS, à 1 jour pour 8 classes en RRS et sans EVS...

    Du coup, je fais tout... jusqu'aux photocopies et découpages pour 185 élèves ! Hier matin, avant de prendre mes élèves, j'ai écouté 20 messages au téléphone, et tenté de lire ma note de services aux 12 pièces jointes, reçu infirmière scolaire, la psy du PRE et le secrétaire du RRS, donné des clés à l'une et répondu aux angoisses de l'autre, pensé pour la directrice du périscolaire qui a besoin, et c'est bien normal, que quelqu'un l'informe sur le fonctionnement d'une école ...

    Bref, j'ai pas pris mes élèves !

    Alors quand je me compare avec le principal d'à côté, j'me désole!

    Rien que d'un point de vue local, y'a pas photo: bureau design et antichambre, pléthore de personnels, et ... salaire largement supérieur !

    Le directeur n'est pas humain...Le directeur d'école n'est pas humain, il se doit d'être un surhomme, omnicompétent et surtout disponible pour tout le monde!

    Au-dessus de la mêlée en pédagogie, vituose de l'informatique (word , excel et base élève ... rien ne lui échappe) , animateur de réunions et expert des relations, doté d'un sens exceptionnel de l'organisation et de l'anticipation, factotum et assistant social... Bon vous savez tout ça!

    En fait non, vous n'savez pas ! On ne peut pas savoir, tant qu'on n'a pas fait! Même les IEN ne savent pas, même s'ils commencent à peine à s'en inquiéter !

    12 heures par jour de travail en temps de rentrée, bien des jours sans repas de midi... Qui accepterait ça ?

    On ne trouve plus de directeurs ! Le moins que l'on puisse dire c'est que la fonction n'attire pas ! Le déséquilibre est devenu trop grand entre la compensation financière et le temps de vie perdu, entre le temps disponible et le temps nécessaire...

    Bien sûr, on peut faire à moitié... Mais là, j'ai du mal ! Il faudrait pour ça, ne pas avoir conscience de ce qu'il y a à faire !

    Un directeur n'est pas humain, c'est un surhomme et il devrait gagner autant qu'un principal !

    Question de justice ! 

    Je me demande s'il n'y a pas ... un peu de mépris pour le premier degré ! 

     

     

    « J'ai marché sous la pluieLâcher prise »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :