• Le directeur, ou la directrice ...

    La Direction

    Il y a autant de directeurs qu'il y a d'instit. et sans doute de parents!

    Chacun attend du Directeur qu'il soit conforme à son attente!

    ...

    Les uns le voudront autoritaire (surtout pour les autres) alors que d'autres le préféreront débonnaire (surtout pour soi).

    Certains attendent un capitaine de navire, un protecteur, d'autres un factotum...

    On n'aime pas que le Directeur exerce un quelconque pouvoir quand on est instit,  mais on aimerait avoir du pouvoir quand on est Directeur, avant parfois de redevenir instit! 

    L'Inspection voit dans le directeur un garant institutionnel, mais peut-il l'être sans un véritable statut?

    Métier impossible ?

    J'ai connu beaucoup de directeurs:  ils étaient dynamiques ou éteints, compétents ou non, animateurs (joyeux) ou porteurs d'un projet  , optimistes ou pessimistes, laxistes ou tyraniques, tournés vers les autres ou auto-centrés, administratifs (surtout) ou pédago, en surface ou en profondeur, protecteurs ou adversaires, aimables ou réservés,  amis ou pas ...

    Directeur pour deux mois, il va bien falloir me positionner ! Pour moi, un directeur donne une couleur à son établissement! Mais encore faut-il définir la couleur en question!

    Un Directeur devrait pouvoir s'éloigner de la surface des choses, et avoir une vision systémique de sa mission: pour moi, un directeur, c'est quelqu'un qui peut emmener ses collègues dans la complexité d'un système! C'est quelqu'un qui "avance et qui construit en cohérence" tout seul d'abord, puis avec les autres, collègues, parents, élèves, hiérarchie, partenaires, ... Il met les uns et les autres en synergie autour d'un projet partagé...  la réussite des élèves!

    Bon je sais, je sais, encore un mot à définir  !

    Éviter de se perdre dans les détails, l'accessoire... pour se consacrer à l'essentiel. On est loin ici, de la gestion paperassière, de l'animation de la fête d'école ou de l'hygiène des toilettes... Mais il doit faire tout ça aussi !

     Ou se contenter de gérer, et c'est parfois déjà pas si facile ! Parce que le Directeur, il a une classe lui aussi... 

    Un directeur ne devrait pas se soucier de son image.

    Je vais encore vous parler d'image, même si, l'âge venu... tout ceci prend beaucoup moins d'importance! Et pourtant tout est là, dans un métier qui ne repose que sur la reconnaissance des pairs...

    Pas de pouvoir, pas de statut! Peut-être est-ce mieux comme ça , je ne sais pas ! 

    Certains de mes amis syndicalistes continuent de préférer la force de l'équipe, au "pouvoir" même limité d'un seul: l'équipe peut-elle émerger de la réunion aléatoire d'adultes sans l'action fédératice d'une personne porteuse d'un projet qu'elle cherchera à faire partager ? L'instabilité des équipes liées à la féminisation du métier, au renouvellement des acteurs,  aux difficiles conditions dans certains secteurs... devrait renforcer la position du Directeur qui doit incarner la continuité, la stabilité, la pérénité des projets... Dans le cas contraire, on refait le monde chaque année !

    Le directeur...Je suis sûr, en revanche, d'une chose: cette fonction souffre d'une absence de formation de haut niveau  et manque cruellement de temps! 

    Lui aussi, comme tous dans le système, répond à une règle tyrannique:

    "Dépêche-toi!"

    "Il n'y a que les fols certains et résolus!" , mais le doute ne doit pas empêcher d'agir!

    « Investigation...Les temps de l'enfant et ... ma ville. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :