• Le partage est une prise de risques

    5h , Valdoie s'éveille...

    Seuls les oiseaux gazouillent joyeusement entre les gouttes d'une pluie généreuse !

    Je suis comme eux, j'adore la pluie !

    Marcher sous la pluie ! La pluie sur les tuiles !

    Onde de la goutte si légère, sur l'eau immobile des douves du château...

    Comme une pensée lancée qui se répand sans que l'on puisse l'arrêter… Reflux  inévitable!

    Contagion horizontale, partage, illustration implicite d'une idée de l'école… Acte militant, sans encartage! Militantisme doux et pédagogique !

    Je dis et explique ce que je fais ! 

    Douceur qui fait parfois violence !

    Utopie d'une jeunesse qui a cru changer la société en éduquant !

    On ne fait rien gratuitement ! C'est d'abord pour soi que l'on fait les choses ! Toujours !

    Pourquoi partage-t-on son travail ?

    S'agit-il d'une dette à payer (Je dois beaucoup à l'école, de mes faiblesses et de mes forces) ?

    D'un besoin de reconnaissance  ou d'exister ?

    D'une conception des rapports humains dans une profession idéalisée ?

    Partager, donner à voir  est une prise de risques !

    Risque de montrer une incompétence, risque de déranger, risque d'être identifié comme porteur d'une idée de l'école qui elle n'est pas toujours  partagée, risque d'être en opposition avec une forme de  pensée unique, risque de sortir de l'anonymat, risque du désaccord,  ...

    Risque du pédagogue parmi les anti-pédagogues ! 

    Risque de la "mise en danger" pour autrui, tour tous ceux qui ont besoin de certitudes pour vivre , tous ceux qui refusent la complexité , cette complexité qui m'envahit!

    Plus je sais, et moins je sais ! 

    Déranger, questionner les pratiques … est devenu une pratique "dangereuse" dans une profession qui cherche tant à se rassurer dans des certitudes qu'elle ne trouvera jamais : être enseignant, c'est douter !

    Je partage et je mets à disposition… 

    La pluie s'arrête, des gouttes éparses s'écrasent lourdement sur la fenêtre du toit… Je crois que j'ai trouvé pourquoi je donne à voir mon travail ! 

    Je checrche à faire partager mes doutes , à valider ce qui n'est qu'hypothèse et que l'on prend parfois pour certitude !

    Amis, vous me rassurez quand vous partagez mes doutes !

    Partager, c'est ma liberté !

    C'est la liberté de mes quelques lecteurs: prendre ou ne pas prendre ! 

    Bon allez, suis quand même content (flatté pour tout vous dire) du Million de visiteurs d'un blog si spécialisé ! Ceci vaut bien cela !

     

    « Dix-sept Émilio »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :