• les vertus du silence

    Dans la classe d'à côté, on entendrait une mouche voler...

    On associe généralement  le bruit à l'agitation et au désordre, le silence au calme et à la concentration !

    Bref, une classe calme et silencieuse serait une classe où l'on travaille !

    Nos élèves les plus en difficulté ont besoin de silence pour contrôler l'exécution des tâches scolaires: la moindre distraction de l'objet de centration, et c'est la perte d'informations, voire , pour les plus en difficulté, la perte de vue de ce qui avant l'élément perturbateur, mobilisait la pensée.

    Pour autant,  le silence n'est pas nécessairement le signe d'élèves qui engagent leur pensée et apprennent! 

    Dans ce domaine comme ailleurs, tout est question d'équilibres et d'alternances !

    Et c'est ici que se situe l'expertise pédagogique: "être capable d'entraîner efficacement  ses élèves dans des alternances , du bruit au silence, du collectif au retour sur soi, de l'individuel au socio-constructif, du tableau au cahier, de l'entraînement à l'évaluation...

    Histoire de contrat pédagogique passé entre le maître et ses élèves !

    Le silence est d'or, dit-on...  Il est trompeur souvent  !

    Classe silencieuse toujours, classe éteinte, sans projet, si ce n'est celui du maître !

    Une classe, c'est la vie !

     

     

    « RégulationRRS ou la question des devoirs »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :