• Méfiez-vous des sites de partage !

    à lire ou à relire

    Méfiez-vous des sites de partage !Ali arrive d'une autre école, il est en CE1 et a doublé son CP... Sa maîtresse ne parvient pas à identifier les difficultés de cet élève. Il lit tantôt parfaitement, tantôt laborieusement, il est  très fort en "dictée" préparée, mais produit parfois en transcription, des suites de lettres illisibles.

    Ses résutalts / Écrit sont chaotiques... sans que l'on perçoive une régularité permettant l'interprétation !

    Appel au RASED !

     

    Avec les meilleures intentions, on peut faire plus de mal que de bien!

     

    Si, si, je vous assure, c'est possible !

     

    Je vais essayer d'illustrer cette observation: je n'invente rien, je me contente d'observer mes élèves dans l'action et d'essayer de comprendre comment ils s'y prennent pour faire.

     

    On trouve, dans le commerce ou chez des Web-collègues, des outils clés en main pour améliorer la lecture de nos élèves: on y trouve d'ailleurs quantité d'exercices intéressants, reposant sur une analyse de l'activité et visant des sous-compétences constitutives du "savoir-lire".

    A priori, travail pertinent, plaisant, varié... "ça devrait l'faire!"

     

    Le seul problème, c'est que les contenus proposés reposent souvent sur une analyse de l'activité, et pas sur une analyse des besoins d'élèves singuliers qui, n'apprennent pas tous de la même façon.

     

    En proposant indifféremment certains exercices, sur un pari pédagogique - en faisant, ils finiront par s'adapter - on renforce (parfois) paradoxalement la difficulté.

     

    Exemple:

     

    Comme chacun sait, l'apprentissage de la lecture vise le développement des deux voies d'identification des mots, les voies directe (adressage) et indirecte (assemblage, décodage). 

    Certains apprenants, pour des raisons qui peuvent se situer du côté de l'enseignement (méthodes et maître) ou du côté de l'élève (représentations que chacun se fait de l'objet d'apprentissage, investissement déséquilibré d'une "zone" d'aisance"), s'enferment à notre insu, dans l'une des deux voies.

     

    Cela commence souvent très tôt, avant même la mise en place de la voie d'adressage: Il m'arrive régulièrement d'observer ce genre d'élèves, vous aussi d'ailleurs!

     

    Vous savez bien, on dit souvent "ils retiennent les mots globaux mais ils n'arrivent pas à fusionner" ... ou l'inverse!

     

    Certains d'entre-eux vont s'enfermer dans l'un ou l'autre des fonctionnements.

     

    C'est le cas d'Ali qui a surinvesti la voie directe (icônographique puis adressage) sans jamais réellement entrer dans le code! Il a fait illusion, deux années de suite, sans que personne ne s'en aperçoive ! Doté d'une mémoire visuelle hors du commun, sans doute confronté à une méthode à départ global qui l'a renforcé dans ses représentations et surtout dans sa zone d'aisance, il n'a pas cherché à apprendre les correspondances grapho<->phonémique ou à travailler l'analyse de la chaine sonore. Il est maintenant en difficulté devant tout texte inconnu et dans les activités de production d'écrit ...

     

    C'est dans ce cadre que des exercices mal ciblés peuvent renforcer un fonctionnement inadéquat mais confortable. En proposant par exemple des exercices de reconnaissance rapide de mots dans une liste, on peut renforcer une procédure de reconnaissance icônographique surinvestie, alors qu'il faudrait tout faire pour qu'il mette en oeuvre la voie d'assemblage ...

     

    Alors, que faire?

     

    Différencier, c'est à dire dépasser le constat,  chercher à identifier les besoins pour cibler les activités de remédiation, viser un enseignement explicite des procédures, ... Ne pas se contenter d'alimenter en puisant dans les sites de partage... 

     

    Web'amis, et si chacun d'entre nous dépassait la simple mise à disposition de contenus souvent identiques, pour donner à voir ce qui nous a conduit à les produire !

    « Des nouvelles des RASEDHANDBALL et ORTHOGRAPHE , même combat »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :