• Pisa et pis c'est tout !

    Aïe... Voilà t'y pas que le printemps arrive et que mes satanés thuyas ne sont  toujours pas taillés ... Voilà ce qui arrive quand on ne pense que PEDA, et qu'on essaie de faire correctement son boulot de directeur ! 

    Bon, hier... beau temps, grand soleil et douceur des températures!  

    Malgré une furieuse envie d'enfourcher mon beau VTT tout neuf acheté avec mes émoluments de Directeur patiemment économisés, me voilà grimpé sur mon escabeau,  ...

    ET là , rien à faire... ma pensée s'échappe malgré des muscles douloureux et un bruit assourdissant ! Le problème, c'est que dans ces conditions, la pensée incapable de concentration, passe sans contrôle d'un sujet à un autre ! 

    Alors comme ça, tout en taillant, je pensai à ... PISA (si, si !) et à ces résultats qui semblent baisser d'un test à l'autre , puis sans transition et sans logique, à la classe voisine de mon bureau. 

    Je pensai à ces rires et à ces cris de joie des CP, mes voisins qui semblaient bien s'amuser hier, pendant que je remplissais une obscure tâche administrative !

    Comment , comment ? Des enfants qui rient à l'école ?

    Et là, foi d'animal, sans doute sous l'effet des vapeurs de thuyas coupés, je fis un lien entre PISA et les CP joyeux !

    Et si PISA - Programme International  pour le  Suivi des Acquis - était contre-productif ?

    Culture du résultat, travail, évaluation, exercices d'entraînement à l'application de recettes qui seront bien vite oubliées par une bonne partie de nos élèves ! Angoisse des résultats pour des enseignants qui en ont assez d'être rendus responsables des difficultés d'un système ! Rabâchage de notions hâtivement transmises, entraînement jusqu'à plus soif pour réussir les évaluations à courts termes qui enfin garantiront tout le sérieux de l'école !

    Pisa et pis c'est tout !De tests en tests, la France reculerait ! Et pourtant je n'ai jamais vu les enfants travailler autant, ni autant entendu le mot "travail" , jusqu'en Maternelle où l'on parle "travail" dès la petite section !

    Les rires des petits CP , ce matin-là, m'ont ravi !

    Et si l'on faisait fausse route ? 

    Bon au travail, les thuyas m'attendent !

     

    « Il s'en fout !Pas de miracle pour la lecture »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :