• Quatrième deuil

     Quatrième deuil

    Bon, les twit'amis, il n'y aura pas de quatrième deuil ! 

    L'écriture  est cathartique, et le week-end est fini, ou presque ...

    Alors je passe à autre chose !

    Je sais, je sais, vous êtes déçu(e), je ne fais qu'enfoncer des portes entrouvertes, que soulever de fausses évidences !

    Bousculer des certitudes, juste pour commencer à douter, se poser des questions, imaginer qu'on peut ne pas avoir raison...

    J'aime la pédagogie, parce que c'est une recherche de solutions à  à ce qui résiste ! 

    Le simplisme revendiqué est conservateur , il est confortable  … Stratégie d'évitement pour éviter de … se mettre en questionnement !

    « Troisième deuilLe cerveau et l'école »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :