• Qui est garant du cadre de travail?

    Tout dépend évidemment du cadre dont il est question.

    Pour la classe, c’est l’enseignant et son inspecteur… mais n’oublions pas les parents qui exercent souvent une vigilance plus ou moins interventionniste.

    Pour l’école, il y a plusieurs niveaux de responsabilités que l’on connaît souvent mal dans les écoles. Combien d’enseignants sont allés lire le référentiel métier des directeurs avant de le devenir ?

    On reste encore beaucoup sur des représentations issues des habitudes !

    La Directeur est garant institutionnel, devant ses supérieurs hiérarchiques et devant la justice  ! Il est en particulier personnellement responsable de la sécurité des biens et des personnes. Sur ce niveau supérieur de responsabilité, il a un pouvoir de décision, car c’est lui qui va devant un tribunal en cas de défaut d’organisation, ou d’autorisation inappropriée des sorties scolaires par exemple, … Il y a des sujets qui ne sont que partiellement négociables !

    Il est aussi responsable de l’organisation pédagogique de l’école, et à ce titre il répartit après avis du conseil des maîtres les classes entre les enseignants, les élèves entre les classes, les échanges de service, etc…  C’est ce que j ‘appelle le deuxième niveau de responsabilité ! Le directeur en est garant devant ses employeurs, et sans doute aussi devant les parents d’élèves !

    Et puis, il y a tout le reste… du projet d’école à la vie du groupe , le troisième niveau de responsabilité.

    Le directeur d’école est garant de la cohérence du projet global : il donne de la visibilité et de la lisibilité. Comme le guide de haute montagne, il s’assure de garder le cap, avec en ligne de mire le sommet à atteindre. Les occasions sont nombreuses de prendre la tangente, de s’écarter, voire d’abandonner en cours de route, tellement les sollicitations venant de l’extérieur, de notre propre institution souvent,  sont nombreuses et fréquentes ! Sur la durée du projet d’école encore en vigueurs dans mon école et qui comportait 4 axes imposés, nous avons été détournés au moins 2 fois de nos projets initiaux : une première fois pour le « climat scolaire » qui est devenu subitement une priorité, puis une deuxième fois sur des problématiques réelles d’accès à la langue orale !

    Les instruments de cohérence et de visibilité existent : les cartes mentales si utiles pour représenter les procédures de réalisation des tâches scolaires pour nos élèves en difficulté, sont d’un précieux  outil d’aide à la pensée et à la mémoire !

    Mais qui est garant du cadre ?

    Tout dépend du niveau de responsabilité ! Il y a des responsabilités, celles de niveau 1, qui ne se partagent pas, et mieux vaut être clair dès le début sur ces questions-là !

    Mais si le directeur veut être garant de tout, alors l’épuisement est au bout du chemin, avec en prime l’inefficacité! Le directeur, contrairement au principal de collège, est seul à bord : en gérant seul, il priverait son école des capacités créatives de ses collègues !

    Le cadre est donc l’affaire de tous … Chacun en est garant, et d’autant plus  s’il est issu d’une co-construction, disons  d’une démarche collaborative !

    Donc, chers collègues, le cadre, en dehors des responsabilités de niveau 1… c’est vous , c’est NOUS ! Alors inutile d’attendre que le directeur règle tout ! Si celui-ci a une stratégie de « management » , ce doit être de mon point de vue  une stratégie d’élaboration d’un projet collectif !

    Le directeur est alors un garant du cadre collectif, il fait respecter les règles issues du groupe, sinon à quoi bon les mettre en place ? Mais s’il est le seul à faire ce travail, alors le « syndrome police » n’est pas loin : on n’aime pas beaucoup se faire prendre en défaut – et ça arrive à chacun de nous -  y compris quand on a participé à l’élaboration du code !

    Tout le monde est donc garant du cadre : chacun pour tous, et d’abord pour soi-même !

    Le cadre n’est donc pas une prison, mais un ensemble de règles définissant le fonctionnement de l’école, et une règle n’étant pas Loi, on peut à tout moment revenir dessus pour l’adapter…

    On peut même y déroger, avec l’assentiment du groupe !

    Est-ce que ça vous dérange si… ?

    Et il y a fort à parier que tout le monde sera OK !

    « Outil d'analyse du cadre professionnelDirection, la prise de fonction… »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :