• Simple et complexe

    Retrouver ses élèves de classe unique 28 ans après ! Projet un peu fou !

    "Oh oui, faisons-le!" 

    Chose faite après quelques contacts...

    28 ans passés, retrouvailles ... entre impatience et inquiétude! Qui allons-nous retrouver ?

    Enfants devenus adultes, adultes-enfants, enfants toujours ...

    Tutoiement immédiat, émotion, sourires, regards, distance et bien vite, souvenirs enjoués, bêtises avouées, ..

    Confidences chuchotées, comme si la maîtresse était à nouveau là pour recevoir, tels les chagrins enfantins d’autrefois, les blessures intimes infligées par la vie, … 

    Que reste-t-il de ces temps lointains ? Les personnes qu’ils étaient déjà, au-delà des réussites et des fautes d’orthographe , des passions et des inappétences scolaires qui cachent de belles qualités ! 

    Apprenons à écouter ces enfants cachés derrière nos élèves  ! Quoiqu’en pensent les contempteurs d’une humanité refusée, nous sommes pour nos élèves, bien plus que des transmetteurs de savoirs !

    Nous sommes des passeurs, et il faut parfois tendre la main, donner un regard, trouver les mots … pour aider à franchir ce qui ne se voit pas toujours mais qui empêche d’apprendre, d’être parfois !

    Je vous préviens, vieillir fait regretter tous les moments d’humanité manqués !

    Il y a des mots ou des regards dont on se souvient toute sa vie , des mots qui blessent plus que des coups, des mots qui offrent le plus beau des cadeaux…  le réassurage si ce n’est la résilience, parfois ! 

    "Ne regrettez pas le temps passé à l'école, ils vous le rendront 1000 fois !"

    « Directeur en REP... usant ?Pas de pub »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 00:00
    Bonjour, j'espère fortement que vous continuez à produire des articles de ce genre, salutations.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :