• Une journée... comme beaucoup d'autres.

    La société évolue, l'école cherche à s'adapter, nous sommes dans une période de mutation, d'incertitudes inconfortables...

    Les acteurs de l'école voient leurs missions évoluer, les directeurs n'échappent pas au phénomène...

    Autrefois, le directeur avait un peu de travail administratif à la rentrée et à la sortie des classes, un conseil des maîtres par trimestre et chacun travaillait dans sa classe, bien fermée... 

    Aujourd'hui certaines écoles ressemblent à des petits ou moyens collèges (>250 élèves) , elles sont inscrites dans un contrat éducatif local et sont en lien avec une multitude de partenaires (de santé, sociaux, judiciaires, éducatifs, administratifs, politiques, ...)

    Une journée ordinaire, ou presque...

    Rien qu'hier, j'ai travaillé avec la directrice du périscolaire pour optimiser les transferts de responsabilités, ai répondu à la PJJ puis à une éducatrice travaillant sur deux mesures AEMO, organisé une réunion d'informations pour les élections, reçu le SESSAD pour un enfant en difficulté et créé les conditions  d'une concertaion entre enseignants et éducateurs musicaux... parcours artistique oblige.

    Le matin, j'avais déjà passé 3 heures avec mon IEN pour évoquer le RRS et son pilotage, entrecoupé par un tour sur le trottoir et par le constat d'une vitre brisée ! Appel aux services techniques de la mairie !

    Entre temps, une maîtresse m"appelait pour gérer une crise violente d'un enfant en souffrance... Je suis le seul à pouvoir le maîtriser!  Equipe éducative à prévoir, partenaires à contacter pour vérifier leur disponibilité.

    16 h, arrive une famille dans l'école ... On était encore en vacances, et on voulait voir le directeur en urgence ! 

    19h... Base élèves, il faudra valider les effectifs le ... 23 septembre !

    Au-dessus de ce quotidien, le directeur "pilote" ... il programme les réunions de concertation(108 heures par an), anime, coordonne, définit une stratégie visant l'émergence de l'équipe, ... Il cherche à créer les conditions d'un cadre conteneur et contenant pour chacun... 

    Ah oui j'oubliais... J'ai des élèves, et seulement un peu plus d'un jour de décharge par semaine!

    Alors ne me dites pas qu'une école, c'est pas comme un collège ! 

    Le travail du principal est différent, l'histoire et la structure expliquant ceci, mais la mission est la même, avec les mêmes enjeux: la réussite scolaire des élèves, dans un cadre qui dépasse largement le seul temps de classe et la seule dimension administrative !

    La direction doit changer, la qualité est à ce prix. Il n'y a, selon moi,  que deux pistes possibles... et je vous donnerai mon avis là-dessus prochainement!

    Pour l'instant, la base élèves m'attend... Rechercher les élèves perdus dans la base de données, vérifier les adresses, répartir les élèves, contrôler les n° de téléphone, valider pour le 23 septembre..... secrétaire, j'oubliais !

    Mais au fait, pourquoi trouve-t-on difficilement des directeurs(trices) dans certains secteurs, alors que la mission revêt un véritable enjeu professionnel ?

    « Lâcher priseLa direction, c'est aussi... ça! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :